Ulysse participera au Startup Contest des #ET12 !

Partagez !

La nouvelle est tombée lundi avec la délicatesse d’une pièce d’un euro dans le conduit sinueux du jukebox de notre vie de startupeurs : Ulysse a été sélectionnée parmi 30 candidats pour participer -avec 4 autres startups- à la finale du Startup Contest des #ET12, qui se tiendront les 19 et 20 octobre prochains à Pau !

Un (petit) pas de plus sur le (long) chemin dans lequel nous -Marc Eftimakis et Xavier Adraste- nous sommes lancés il y a maintenant un peu plus de 6 mois. L’occasion de vous en dire plus sur nos impressions et notre ressenti sur ce qu’il est convenu d’appeler une super opportunité! (Xavier au micro, Marc au magnéto)

Première question : Xavier, qui es-tu et pourquoi te lances-tu dans l’aventure startup? 

pexels-photo-large

Je suis Xavier Adraste, j’ai 34 ans dont 8 passés dans l’industrie du etourisme, sur de nombreuses missions marketing et commerciales, puis en tant que consultant pour des éditeurs de logiciels B2B du secteur touristique.

Pour ce qui est de l’aventure startup, j’ai cotoyé pas mal d’entrepreneurs au cours de ma (jeune) carrière. J’ai vu comment le digital a amené une vitalité et un bouillonnement intenses dans le tourisme. J’ai vraiment senti que l’industrie bougeait et je ne voulais pas passer à côté de ça. J’avais envie d’apporter ma contribution à ce bouillonnement.

D’autre part, je me suis toujours intéressé au management des destinations touristiques et j’ai senti qu’il y avait un besoin de nouveaux outils pour d’améliorer l’action des DMO, agile et basé sur la data, pour accompagner les managers en quête d’efficience. Les discussions sur la faisabilité technique avec Marc nous ont amené à créer Ulysse à peine trois mois plus tard.

Justement, peux-tu nous décrire Ulysse en deux mots?

captureul

En deux mots… héros antique ? Plus sérieusement, Ulysse est une plateforme qui remonte des données relatives aux destinations (articles de presse, blogs, mais aussi commentaires sur les réseaux sociaux, avis clients etc.), qui les traite et en propose des visualisations, qui se mettent à jour automatiquement pour en suivre l’évolution dans le temps.

L’idée est de faciliter la prise de décision des marketeurs en leur offrant une meilleure vision de la notoriété et de l’image que projète leur destination auprès des médias et des clientèles touristiques, et de leur donner l’opportunité de mesurer précisément le ROI de leurs actions marketing.

Nous nous inspirons pour cela des nouvelles méthodes du data-driven marketing. En gros : connais tes clients, leurs besoins, leurs usages, leurs comportements, car c’est cette connaissance qui te permettra de leur délivrer le bon message au bon moment et via le bon canal. Ainsi, nous serons en capacité de livrer un diagnostic précis, chiffré et temps réel sur la façon dont les clientèles perçoivent une destination, la qualité de ses prestations touristiques, d’étudier quelles sont les activités les plus appréciées etc. L’intérêt étant de suivre les évolutions de ces indicateurs dans le temps et de se comparer à d’autres destinations.

Sur la méthode, nous travaillons en mode agile à la co-construction de l’outil avec un OT, deux ADT et un CRT. Cette étape est fondamentale pour nous, puisqu’elle nous apporte des retours-métiers d’une grande valeur.

Les destinations touristiques sont donc notre première cible. Pour répondre aux besoins des grands comptes et des sites touristiques et culturels (parcs de loisirs, monuments, musées), nous mettrons en place dans un deuxième temps des services packagés, basés sur la plateforme Ulysse.



Vous souhaitez exploiter le potentiel stratégique de vos données ? Ulysse vous accompagne dans la récolte, la visualisation et l’analyse des données issues de vos dispositifs digitaux et de l’observation de terrain. Pour découvrir notre solution, contactez-nous !



Les #ET12 seront l’occasion de pitcher et de rencontrer des DMO, soit autant de clients potentiels. Quels messages souhaites-tu faire passer ?

pexels-photo-large

Tout d’abord, il me paraît nécessaire que les managers -et avec eux les destinations touristiques- acquièrent une véritable culture de la donnée, du digital et de la transversalité.

C’est un enjeu fondamental pour évoluer vers un marketing personnalisé centré non plus sur le produit mais bien sur le client. Et ce sont aujourd’hui les données qui constituent le carburant de base de ces nouvelles stratégies, qu’elles soient B2C mais également B2B.

Je voudrais aussi insister sur la nécessité de mesurer précisément le ROI des actions Marketing. C’est un enjeu vital pour accroître l’efficacité des campagnes mais également pour optimiser l’utilisation des fonds publics, qui est une préoccupation citoyenne dont l’importance ne fera que croître à l’avenir, surtout à l’heure où les outils digitaux facilitent l’obtention de résultats chiffrés.

Quelle est ta vision du etourisme ?

croatia-full-of-life

Ça peut paraître un peu pompeux, mais comme disait Gandhi à propos de la tolérance : je n’aime pas ce mot mais je n’en trouve pas de meilleur. Nous avons besoin aujourd’hui de parler de etourisme pour distinguer les évolutions introduites par le digital dans la promotion, le marketing et la consommation des produits touristiques. Mais dans l’idéal, on ne devrait pas (ou plus) distinguer tourisme et etourisme.

Nous sommes dans cette phase d’entre-deux qui nous conduit à ajouter le préfixe “e” à tous les termes qui n’intégraient pas jusqu’à maintenant la dimension numérique. Mais d’ici quelques années, la distinction sera estompée. D’ailleurs, on disait bien “e-mail” jusqu’à il y a peu alors qu’on dit à nouveau “mail” aujourd’hui…

Au-delà de ce qui peut paraître un détail sémantique, j’aimerais que les acteurs touristiques prennent conscience -si ce n’est pas déjà fait- que s’ils ne sont pas performants aujourd’hui sur le volet “etourisme”, alors ils ne le seront plus demain sur le volet “tourisme”.

Enfin, pour moi le etourisme ne doit se concevoir ni comme une fin en soi, ni comme un empilement de dispositifs. C’est un outil qu’il faut mettre au coeur d’une véritable stratégie de promotion, de conquête et de connaissance client, en n’oubliant pas de relier les différents dispositifs digitaux entre eux et de les utiliser non plus seulement comme des canaux de diffusion de contenus, mais également comme des vecteurs d’engagement, de remontée d’information et de collecte de données client.

 

Dernière question, qu’attends-tu de ces #ET12 ?

pexels-photo-large

On ne va pas se le cacher, cet événement est l’occasion pour Ulysse de faire connaître sa proposition de valeur et d’obtenir un maximum de visibilité auprès d’une audience hyper qualifiée.

C’est également un bon moyen de “prendre la température” de nos clients potentiels et d’obtenir un feedback terrain et métiers vis à vis des produits et services que nous développons. On est actuellement en phase de pré-lancement, donc on a vraiment besoin d’un maximum de retours avant de sortir la V1 en début d’année prochaine.

Enfin, c’est l’occasion d’échanger avec des professionnels d’horizons divers pour recueillir leur vision, leur avis, leurs stratégies. On vient pour pitcher mais avant tout pour écouter!

 

 

Nous vous donnons donc rendez-vous aux #ET12 sur notre stand, et en Salle Plénière de 16h30-17h15 le 19 octobre pour le etourisme Startup Contest, et d’ici là sur notre site web https://www.ulysse-solutions.fr/ et sur twitter https://twitter.com/UlysseSolutions

 

 

 

 

 

Cet article vous a plu? Retrouvez nos deux derniers articles sur le Blog Ulysse : Destinations touristiques : comment prendre la vague #Data ? et Data-driven marketing, le changement c’est maintenant !

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.